Facing the Nation: “Discours à la Nation de Ould Abdel Aziz à l’occasion de la fin du Ramadan”

Here is the text of a fictitious “speech,” written by an anonymous Mauritanian and attributed to President General Mohamed Ould Abdel Aziz, and circulating widely across the Mauritanian internet scene via emails, Facebook, and other media. It lays out especially what many Mauritanians, including many of those who voted for Ould Abdel Aziz, are thinking amidst the rough times of their country and their present’s recent conduct. It does so by stating what has happened since his rise to power. A translation of parts of it is forthcoming.

Discours à la Nation de Ould Abdel Aziz à l’occasion de la fin du Ramadan

Bismillahi arra7mani arra7im,

Chers Concitoyens,

C’est avec la plus grande amertume que je m’adresse à vous ce soir pour vous témoigner ma plus grande compassion. En effet, depuis que j’ai « franchi le Rubicon (1) » avec mon dernier coup d’Etat du 6 août 2008, par lequel et sur un coup de tête j’ai mis fin au règne du premier Président mauritanien démocratiquement élu, notre pays la Mauritanie est devenue un « non-Etat », un « no man’s land » où la terreur, la famine, le noir absolu, les inondations et l’injustice sont rois.

Chers Concitoyens,

En destituant l’ancien Président, je pensais que présider au destin d’une Nation était chose aisée. Je pensais que si Maaouiya y avait « réussi », je me devais d’y exceller. Aujourd’hui, plus de 12 mois après, je me rends compte que je n’en avais ni la destinée, ni l’envergure et encore moins les prédispositions. Je comprends aujourd’hui qu’en agissant de la sorte j’ai stoppé net le processus de développement de la Mauritanie qui venait tout juste d’être amorcé avec la tenue du Groupe de Paris en décembre 2007 et les promesses de financement qui en ont découlé. Malheureusement pour vous, les effets de ma sottise ne s’arrêtent pas là : mise de la Mauritanie au banc des accusés, crise politique endémique, détournements des deniers publics sans précédents, sérieux risque d’éclatement social, disparition de l’Etat, enrichissement illégal d’une poignée d’hommes, règne de la médiocrité…et j’en passe pour car vous connaissez ces tares mieux que quiconque.

Chers Concitoyens,

En voulant forcer la tenue de l’élection présidentielle au 6-6 d’abord et ensuite en me pliant aux exigences de la communauté internationale et de l’Opposition avec leur report au 18 juillet, je pensais qu’en jouant le jeu d’une « élection transparente » téléguidée par mon « génie chimique » j’allais enfin pouvoir goûter aux plaisirs de la légitimité et la constitutionnalité. Hélas, non ! Là encore l’étroitesse de mon esprit m’a dicté un Premier Ministre et un Gouvernement incapables de susciter votre confiance ni celle de la communauté internationale. Je n’y ai tenu compte, en effet, que des équilibrages militaro-militaires. Ma mentalité bidasse et ma crainte d’un nouveau coup d’Etat ont triomphé de mon sens de la responsabilité.

Chers Concitoyens,

C’est pour toutes ces raisons ci-haut mentionnées que j’ai convié le Groupe de Contact International pour la Mauritanie qui initié l’Accord de Dakar, à venir à Nouakchott entamer des discussions avec les leaders de l’Opposition afin qu’ils m’aident à m’en sortir et à redresser le « gouvernail » de la Mauritanie. Seul, je n’y arriverai pas.

Chers Concitoyens,

Comme vous devez le constater, si toutefois le Directeur Général de la TVM ne l’a pas censuré, je suis en larmes devant vous et j’implore votre pardon et votre pitié. Je me suis rendu à l’évidence que j’ai brisé le destin de toute une Nation pour réparer le mien quelque minutes après ma destitution par l’ancien Président de la République et Commandant en Chef des Armées. Je comprends votre déception mais je n’y peux rien. J’y suis, j’y reste et là encore je n’y peux rien. Qu’Allah me donne toutefois l’occasion de racheter mes erreurs et ma sottise.

regrettablement,

votre « premier Président chimiquement élu ».

Note de pied de page:

(1): Fleuve romain qui devint célèbre quand Jules César le traversa avec ses légions en armes le 12 janvier 49 av. J.-C. sur les traces de Pompée. Il viola la loi du Sénat romain. Depuis lors cette expression évoque une personne se lançant irrévocablement dans une entreprise aux conséquences risquées.

3 thoughts on “Facing the Nation: “Discours à la Nation de Ould Abdel Aziz à l’occasion de la fin du Ramadan”

  1. By Georges! Just what I was thinking and this imaginary speech said most. he forgot to tell who helped him since the first coup in 2005. Abdel Aziz and his strange bedfellows took us through a journey of 4 years just to go back to square 1: Ould Taya’s era, without Ould Taya.

    N.B: François Gèze dit this one on the Tibhirine monastery.

    http://algeria-watch.org/fr/article/just/moines/vers_la_verite.htm

    Seriously wondering if the guy who suicided himself in front of the French Embassy in nouakchott the other day was not manipulated. It is becoming the second nature of all security services in the area. If what the conspiracy theorists are saying the truth, time to stop these manipulations.

  2. Thank you Kal for your focus on Mauritania. Don’t forget us as well as Mali and Niger.

    Abdel Aziz is moving by getting ride of some people and I hope someone is traslating for him in French your posts on Mauritania and our reactions. I personally don’t care who is in power . The most important for me is to curtail corruption, stop this nonsense manipulated terrorism by some of his supposed state friends and go to basics, that is do something against abject poverty. With our keyboards there is nothing we can do, but influence the bad guys to behave. I am 99% certain they read your (our) blog. I hope everyone understands what I mean.

    Bonjour Cheikh El Wely: like you, Am tired of these power games. Let’s keep puttting pressure on these guys to bring peace. There is nothing we can do against the power structure in Mauritania as it is decided from outside. Wish you a happy end of Ramadan.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s