El Watan: Algerians not fond of Iranian sharia

El Watan‘s take on Bouteflika’s visit to Khomeni’s shrine:

Bouteflika continue dans sa glorification du guide de la révolution iranienne, balayant d’un revers de main l’image du régime répressif et extrémiste instauré par « le guide suprême » de la révolution iranienne. Tous les actes et paroles de Khomeyni restent une lumière qui guide les hommes épris de justice et qui œuvrent à la répandre entre l’humanité au moment où notre nation musulmane a tant besoin de s’inspirer de ses idéaux qui ont servi et continuent de servir l’Islam », affirme Bouteflika en ces temps où l’amalgame entre Islam et fanatisme a atteint des mesures dangereuses. En ces temps où l’islamophobie pervertit au plus haut point l’image de l’Islam, il est étonnant de placer un Khomeyni comme une référence à suivre pour le monde musulman. Le chef de l’Etat qui trouve « un immense privilège » à se recueillir à la mémoire « du grand disparu de l’Islam et de la révolution islamique iranienne » a tenu à ajouter dans son hommage que « le peuple algérien, qui a mené sa glorieuse révolution pour l’indépendance et la libération de cette terre d’Islam de l’occupant étranger, est parfaitement conscient du message du défunt visant à préserver la charia de toute forme de dérapage l’ayant entamée aux temps du déclin et des croisades ».

Il est toutefois utile de souligner que la charia telle que appliquée par Khomeyni n’a jamais été l’idéal des Algériens qui, plus qu’un autre peuple, a manifesté dans le sang sa réprobation de l’instauration d’une théocratie réprimant les libertés et reniant les principes de démocratie. L’Algérie qui continue de se tordre de douleur du fait d’un accouchement non désiré de groupuscules se proclamant d’un Islam autre que celui tolérant et juste, tel qu’enseigné par le Coran et le Prophète Mohamed QSSSL, peut se passer d’une énième « référence » chiite qui plus est floue ses repères identitaires. L’image de la charia a bien plus été entamée de nos jours du fait d’une méconnaissance des vraies valeurs et principes de l’Islam que du temps de Salah Eddine au plus fort des croisades.

“Après s’être recueilli sur sa tombe : Bouteflika glorifie Khomeyni,” Nadjia Bouaricha, El Watan, 13 August, 2008.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s